Dans un épisode précédent, nous avons expliqué à quel point l’hydratation, c’est « la base ». La base de quoi ? De la santé et du bien être.

Présente dans notre corps à hauteur de 60-70%, il est essentiel de prendre conscience de l’importance d’une bonne hydratation.

On s’hydrate en buvant, en mangeant, mais également en prenant sa douche (oui, c’est un autre sujet, mais la peau aussi « boit »).

S’il est intéressant de varier les plaisirs en agrémentant ses apports en boissons – par exemple : avec des arômes de fruits, des notes de légumes ou des infusions de plantes – l’eau reste l’élément principal. Il est donc important de la remettre au cœur de notre consommation.

Alors, pourquoi boire de l’eau ? 10 bonnes raisons

Rester en bonne santé

Notre corps est incapable de stocker l’eau, il faut donc l’hydrater régulièrement pour assurer la santé de nos cellules. Par ailleurs, l’eau joue un rôle capital pour le fonctionnement de certains organes comme les reins. Les reins jouent un rôle de filtre et d’élimination ce qui permet d’épurer notre organisme, en éliminant déchets métaboliques et déchets toxiques. Parmi ces déchets qui sont principalement évacués par les urines, on retrouve les aliments non digérés et toutes sortes de résidus comme ceux issus des médicaments. Une mauvaise hydratation peut entraîner des infections urinaires, un dysfonctionnement des reins et la formation de calculs rénaux.

Par ailleurs, le système immunitaire fonctionne mieux avec une bonne hydratation. Alors peu importe la saison, gardez à l’esprit que boire de l’eau améliore la lutte contre les virus et les microbes.

En parlant de saison, le corps dépense également beaucoup d’eau pour réguler sa température et s’adapter au chaud comme au froid. Pour être à l’aise par tous les temps, il n’y a donc pas que les pulls ou la climatisation, il y a l’hydratation !

Faciliter la digestion et améliorer le transit intestinal

L’eau facilite la digestion et le transit intestinal en permettant aux fibres de se dissoudre.

Par ailleurs, elle est le premier remède naturel contre la constipation. Elle booste le transit ralenti, et combinée à l’action des fibres, elle facilite grandement l’évacuation des selles.

Face à des problèmes digestifs et/ou intestinaux, vous pouvez privilégier une eau riche en sels minéraux (et notamment en sulfates et en magnésium) et/ou une eau alcaline ionisée, dont le pouvoir hydratant est supérieur à la moyenne.

Équilibrer son poids

En soi, ce n’est pas le fait de boire de l’eau qui permet de garder ou d’arriver à un poids équilibré. Cependant, quelques réflexes contribuent quand même à cet objectif. Comment ? En remplaçant les boissons riches en sucre (les sodas, les jus de fruits…), on obtient une réduction de calories non qualitatives et superflues pour l’organisme. Par ailleurs, on confond souvent sensation de soif et sensation de faim. De ce fait, avant de manger, et notamment en période de régime, il peut être intéressant de commencer par boire un peu d’eau (ou une tisane), afin de voir si la sensation de faim est toujours là après quelques minutes.

Maintenir la santé des os, des articulations et des muscles

85%.  C’est la quantité d’eau moyenne que contiennent les cartilages qui protègent nos os. Comme l’eau n’est pas stockée, cela signifie qu’il faut boire pour permettre son renouvellement au sein des cellules et assurer à nos os une bonne protection.

L’eau compose en grande partie le fluide qui permet le mouvement des articulations. Elle permet aussi la lubrification et l’assouplissement des ligaments et des muscles.

Comme la vie est mouvement, et qu’on a besoin de bouger pour assurer nos activités, un seul mot : buvez !

Préserver sa peau

Notre épiderme contient beaucoup d’eau. Une partie de cette eau est captée dans l’atmosphère, mais 80% sont assurés par l’eau consommée. L’épiderme est une interface entre l’intérieur et l’extérieur du corps, et son eau s’évapore en continue, principalement par la transpiration.

La beauté de la peau est donc directement liée à une bonne hydratation. Une peau mal hydratée entraîne des problèmes de sécheresse, une baisse d’élasticité (la peau « tire ») et l’apparition prématurée de rides.

On a tendance à mettre toutes sortes de crèmes pour résoudre ces désagréments. On hydrate par l’extérieur. Cependant, on ne pense pas que l’hydratation commence avant tout à l’intérieur, avec un apport d’eau suffisant. 

Bien sûr, en complément, on peut également vaporiser de l’eau directement sur sa peau, et augmenter le taux d’humidité dans notre environnement – suivant la saison et la température, c’est même conseillé – mais on privilégiera davantage une eau ionisée. En effet une eau ionisée, de par la structure de ses molécules, sera bien plus hydratante qu’une eau classique, y compris par voie externe.

On vient de parler de la peau, mais la beauté des cheveux et des ongles est également en jeu…

Lutter contre fatigue

Parmi les premiers indices d’un état de déshydratation, on retrouve la fatigue. Plus le corps manque d’eau, plus il a du mal à assurer ses fonctions. A notre insu, il devra donc fournir plus d’énergie, ce qui aura des répercussions sur notre niveau de fatigue. Pas besoin que la perte soit élevée ! 1 à 2% seulement impactent déjà le fonctionnement normal de nos organes, à commencer par celui du cerveau…

Prévenir les maux de tête

On vient de le dire, déshydratation rime avec fatigue. Le corps doit puiser dans ses ressources, fournir plus d’énergie et mécaniquement, il ralentit. Cela impacte à la fois notre rythme et nos capacités en général, y compris l’activité neurologique. En parallèle, la perte d’eau entraîne une réduction du tissu cérébral et donc du cerveau. Ce phénomène « tire » en quelque sorte sur les parois du crâne, d’où un risque accru d’avoir mal à la tête.

Améliorer sa productivité

Cela va de pair avec ce que nous venons de dire : le cerveau étant lui aussi composé majoritairement d’eau, une mauvaise hydratation impacte son potentiel. On pense alors moins bien, on réfléchit plus difficilement et on ne parvient plus à se concentrer. Il existe un vrai cercle vicieux entre fatigue, maux de tête et problèmes de concentration. Pour sortir du cercle, le premier pas, c’est boire de l’eau !

Augmenter ses performances physiques

En maintenant un taux d’hydratation optimal, et même en l’augmentant pendant un effort, on accroît ses performances physiques. On a plus d’énergie, à la fois parce que les cellules des muscles sont régénérées plus vite, et à la fois parce que le corps peut réguler plus efficacement sa température par le biais de la transpiration. Là encore, attention à la qualité de l’eau : la transpiration entraînant une perte en sels minéraux, on opte pour une eau minérale enrichie et/ou une eau à la fois alcaline et ionisée (réduction de l’acidité issue de l’activité physique et hydratation en profondeur de nos cellules). Performances et récupération sont alors améliorées de manière significative.

Être toujours de bonne humeur

Santé mentale et santé physique sont étroitement liées. Ne dit-on pas « un esprit sain… dans un corps sain ». Et un corps sain c’est un corps bien hydraté. Donc pour plus de bonne humeur, de joie au quotidien et un esprit plus léger, buvez !

Photo de Giorgio Trovato sur Unsplash