L’eau alcaline, le lien vital souvent négligé…

Tiré d’une perspective sportive…

Il apparaît que les étirements “statiques” habituels avant l’activité physique ne sont pas seulement inutiles, mais pourraient même réduire votre force, vitesse et endurance… Cette contradiction, relevée dans une publication dédiée au sport, met en lumière que les principes fondamentaux ne sont pas perçus universellement, et certainement pas par tous les “professionnels” !

La nutrition et la recherche scientifique avancent, mais les vieux schémas persistent. Un aspect crucial souvent omis est l’impact de la toxicité de nos fluides corporels. En consommant de l’eau alcaline, votre corps se libère des déchets et de l’acidité accumulés, évitant ainsi le désordre interne. Comprendre le fonctionnement de votre organisme est essentiel pour bannir définitivement les soucis de santé. De même, le domaine médical ne met pas suffisamment l’accent sur l’importance vitale d’éliminer les déchets organiques et l’acidité pour préserver votre santé. Poursuivez la lecture pour en savoir plus…

Crampes et courbatures

Les douleurs musculaires post-effort, ces courbatures que tout sportif préférerait éviter, surviennent quelques heures, voire jours après une séance intense. Elles résultent de lésions cellulaires et de microtraumatismes.

Découvrir l’eau alcaline, une source de santé ici

LIRE AUSSI : Bien choisir son eau

Parmi les causes, on compte des capillaires sanguins endommagés et une accumulation d’ammoniac. Mais la production excessive d’acide lactique est probablement le facteur le plus significatif. Cet acide se forme lorsque le muscle manque d’oxygène. Il est démontré que la consommation d’eau alcaline peut améliorer significativement votre VO2 MAX et votre résistance aux douleurs musculaires.

On a observé que la fatigue musculaire, due à un manque d’oxygène et à la présence d’acide lactique, affaiblit les fibres musculaires et perturbe leur irrigation sanguine. Ainsi, pour prévenir les courbatures, il est crucial de se concentrer sur la respiration et, encore mieux, d’éliminer ces déchets indésirables en buvant régulièrement de l’eau alcaline avant et surtout après l’effort. L’énergie de cette eau entraîne l’élimination des acides par les voies naturelles, comme la transpiration, la respiration et l’urine.

L’eau alcaline joue un rôle actif au sein de vos cellules et compense le manque d’oxygène qui engendre la production d’acide lactique. Vous constaterez naturellement que le lendemain d’un entraînement soutenu, les courbatures seront à peine perceptibles. Essayez, vous serez surpris.

Photo de Marek Mucha sur Unsplash